Skip to content

À propos

Éducatrice de Jeunes enfants, accompagnante à la parentalité, conférencière et formatrice en communication bienveillante

“Parce qu’on ne naît pas parent, on le devient”

Françoise DOLTO

Être parent est un métier à part entière, un rôle qui nous “tombe” dessus dès la naissance de notre enfant. Pas facile au quotidien de savoir s’il on fait “bien”, de lui transmettre les valeurs qui nous tiennent à coeur, tout en gérant notre état émotionnel et nos vies familiale/ professionnelle. Ce qui est certain, c’est que nous faisons de notre mieux.

Qui suis-je?

Educatrice de jeunes enfants depuis 2010, j’ai d’abord accompagné les familles à travers les transmissions quotidiennes à la crèche en répondant à leurs questionnements, leurs éventuelles inquiétudes et leurs demandes de réassurance. Souhaitant développer davantage cette relation d’accompagnement, je me suis formée via L’atelier des Parents afin de pouvoir proposer des ateliers de communication bienveillante aux parents d’enfants de moins de 6 ans, et âgés entre 6 et 11 ans. Par la suite, je me suis également formée à la prévention du burn-out parental.

Parallèlement à cela s’est imposé à moi comme une vraie demande l’animation de conférence, toujours sur la communication bienveillante, à destination des parents comme des professionnels de la petite enfance.

Travaillant toujours en crèche auprès des enfants et de leur famille, je me nourris d’exemples du quotidien pour accompagner les parents en atelier et illustrer mes conférences.

Enfin, ma casquette de maman est également présente et influence mon envie d’accompagner les parents.

Mon but

Que la communication bienveillante soit considérée comme la norme dans l’éducation des enfants et non pas comme une mode. Avec l’arrivée des neurosciences affectives et sociales, nous ne pouvons plus nier les conséquences d’une éducation autoritaire empreinte de violences éducatives ordinaires sur l’épanouissement des enfants. Seulement ces violences éducatives ordinaires (VEO) étaient tellement courantes durant notre éducation et celles des générations passées, qu’il n’y a rien d’évident à s’en détacher.

 

Il m’a donc fallu moi-même entamer un vrai travail de compréhension de mes émotions et réactions “réflexes”, toutes deux liées à mon enfance. Ce travail ne sera jamais terminé, il continue même depuis la naissance de mon fils. 

La bienveillance, ce n’est pas seulement des principes. C’est non seulement une réflexion, mais surtout une remise en question et une connaissance de soi.

Je m’adresse à toutes les personnes ayant un rôle éducatif auprès des enfants.

Nous avons tous un rôle à jouer pour un monde plus bienveillant.